BTDZ

Matricules des Gens de Mer du Quartier de Douarnenez


Documents sources sur les Gens de Mer
du quartier maritime de Douarnenez



1750 : des Penn Sardin à la Compagnie des Indes Orientales…

La Compagnie des Indes orientales – plus précisément Compagnie française pour le commerce des Indes orientales – est une entreprise coloniale française, créée par Colbert en 1664, dont l'objet était de « naviguer et négocier depuis le cap de Bonne-Espérance presque dans toutes les Indes et mers orientales », avec monopole du commerce lointain pour cinquante ans.


Le port de Lorient a été, depuis 1666, le port d’armement et de construction navale pour les vaisseaux de la Compagnie des Indes. Les ventes annuelles des marchandises rapportées d’Asie ont été un privilège du port de Lorient à partir de 1734, qu’il a conservé jusqu’à la Révolution.


La création de cette compagnie de commerce et de navigation a constitué, au cours du 18ème siècle, pour les marins du quartier de Douarnenez (Ploaré, Poullan, Douarnenez) une opportunité s’ajoutant aux activités de pêche et aux classes dans la marine royale. Le port d’embarquement pour les marins de Douarnenez était celui d’Audierne ou de Brest.


L’Association des Amis du Service Historique de la Défense à Lorient (ASHDL) a développé, alimenté et contrôlé une base exhaustive de tous les marins et passagers ayant embarqué au XVIIIe siècle à Lorient sur les navires de la Compagnie des Indes.


Le site du Service Historique de la Défense met cette base de données à la disposition du public, permettant de faire des recherches sur les personnels et les navires de cette compagnie, grace à un simple formulaire de requête.


Cette base de données permet de faire une recherche sur les personnes employées à la Compagnie des Indes, en indiquant leur nom, ou en indiquant seulement leur ville d’origine. Pour le quartier maritime de Douarnenez, il est possible de retrouver des ancêtres dans les localités de Ploaré (3 marins, orthographié Plouaret : 104 marins), Douarnenez (70 marins), Poullan (77 marins) et Tréboul (2 marins). Pour des requêtes avec un grand nombre de réponses, le temps de recherche peut être de plusieurs minutes.



Accès au formulaire de recherche





Si vous connaissez des noms de bateaux ou si vous disposez d'illustrations absents de cette base de données, ayez la gentillesse de nous en faire part à cette adresse.

Retour


Depuis le 01/07/2013, il y a eu :   6777291   visites dont  4696  pour cette page.
Citation : Matricules des Gens de Mer du Quartier de Douarnenez, www.bagoucozdz.fr/ARCmoteur06.php - © 2012 - 2022, Le Berre Michel.
Dernière modification le 15-07-2017 06:35:39